Home News Mcdo vire son PDG à cause d’une relation sexuelle interne

Mcdo vire son PDG à cause d’une relation sexuelle interne

La firme n’a pas révélé l’identité de l’employé concerné, ni indiqué s’il s’agissait d’un homme ou d’une femme.

50
0

Scandale chez Mcdonald’s ! On pourrait s’attendre à ce que le géant américain fasse parler de lui pour une affaire d’intoxication alimentaire, mais ce n’est absolument pas la raison qui a conduit à ce que Steve Easterbrook ne soit plus le directeur général de la firme.

Ce dernier a avoué avoir eu une “relation sexuelle consentie” avec un membre du personnel (dont le nom n’a pas filtré) : “C’est une erreur de ma part. Étant donné les valeurs de l’entreprise, j’estime comme le conseil d’administration qu’il est temps pour moi de passer à autre chose” peut-on lire dans un communiqué officiel du conseil d’administration.

Steve Easterbrook est remplacé, avec effet immédiat, par Chris Kempczinski, jusqu’alors responsable des activités de McDonald’s aux Etats-Unis, ajoute le groupe dans le document.

« Chris prend les rênes de cette grande entreprise à un moment où la performance est solide et soutenue et le conseil a toute confiance en lui pour être le mieux à même de définir la vision et guider la stratégie permettant à l’entreprise de poursuivre son succès », a commenté le président du conseil d’administration de l’entreprise, Enrique Hernandez Jr., cité dans le communiqué.

« Il dispose des compétences et de l’expérience voulues pour avoir mené à bien nos activités aux États-Unis, où les franchisés produisent des résultats financiers et opérationnels solides, et pour avoir supervisé la stratégie mondiale, le développement commercial et l’innovation », a-t-il ajouté.

Steve Easterbrook était arrivé au poste de directeur général en 2015. Sous sa houlette, l’action de McDonald’s a doublé à Wall Street et le bénéfice net de l’entreprise a augmenté chaque année.

Il n’a toutefois pas réussi à enrayer le déclin progressif des ventes de l’entreprise, qui fait face comme d’autres grandes chaînes de restauration rapide aux changements d’habitude des consommateurs, à la recherche d’une alimentation plus saine.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here