Home News Hong Kong : les candidats pro-démocratie remportent une large victoire

Hong Kong : les candidats pro-démocratie remportent une large victoire

Ce succès envoie un message sans ambiguïté à Pékin sur le soutien des habitants à un mouvement de contestation sans précédent dans l'ex-colonie britannique.

45
0

Une victoire écrasante. Les candidats pro-démocratie ont remporté ce lundi vers un large succès aux élections locales à Hong Kong, alors que les 18 conseils de district étaient jusque-là dominés par des élus favorables à l’exécutif aligné sur Pékin. 

Selon des médias hongkongais, sur les 452 sièges qui étaient à pourvoir, les candidats pro-démocratie ont remporté 388 sièges, soit un gain exceptionnel de 263 sièges, par rapport au précédent scrutin en 2015. Les candidats pro-Pékin ne conservent que 59 sièges et cinq reviennent à des candidats indépendants. Le député pro-Pékin Junius Ho, particulièrement détesté par les militants pro-démocratie et blessé début novembre par une attaque au couteau alors qu’il menait sa campagne électorale, a été battu. “Le monde est chamboulé”, a écrit sur Facebook Junius Ho après sa défaite. 

Lors des élections en 2015, un peu plus de 100 candidats seulement du camp pro-démocratie avaient été élus. La participation a dépassé les 71% des 4,13 électeurs inscrits, a annoncé la Commission électorale, un taux record bien supérieur aux 47 % du précédent scrutin, en 2015.

La cheffe de l’exécutif promet d’écouter “humblement les opinions”

La cheffe de l’exécutif hongkongais, Carrie Lam, a réagi : “Le gouvernement écoutera certainement humblement les opinions des citoyens et y réfléchira sérieusement”, a-t-elle déclaré dans un communiqué publié par le gouvernement. 

“Le gouvernement central chinois soutient résolument la cheffe de l’exécutif Carrie Lam à la tête de la Région administrative spéciale”, le nom officiel de Hong Kong, a de son côté déclaré ce lundi à la presse le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Geng Shuang. 

Les médias d’État chinois, qui avaient appelé les Hongkongais à voter contre la violence, ont minimisé ces résultats. “Le taux de participation record a envoyé un message” qui est que “quelle que soit la violence des émeutiers, les habitants ordinaires sont soucieux de leur bien-être”, pouvait-on lire dans l’éditorial du China Daily

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here